Catégories

Conseils pour un bon accueil familial de personnes âgées

Conseils pour un bon accueil familial de personnes âgées

La forte sollicitation des maisons de retraites pour l’encadrement des personnes âgées a entraîné la hausse des prix de prestation de ces organismes. Conséquence, les séniors qui ne disposent pas d’importantes ressources n’arrivent pas à bénéficier de ces services. Le gouvernement a donc mis en place un dispositif alternatif aux maisons de retraite pour la prise en charge des séniors : l’accueil familial.

Il s’agit d’un modèle de placement des personnes âgées en perte d’autonomie dans une sorte de famille d’accueil qui offre des soins et des entretiens à ceux-ci tout en veillant à leur sécurité. Dans cet article, découvrez quelques conseils pour choisir le meilleur accueil familial pour votre proche âgé et dépendant.

A voir aussi : Quel est le meilleur liquide pour une cigarette électronique ?

Qu’est-ce que l’accueil familial pour personnes âgées ?

L’accueil familial est une solution d’hébergement pour les personnes âgées en perte d’autonomie qui ne peuvent pas vivre seules. Ce dispositif leur permet de résider chez un professionnel accueillant au sein d’un cadre familial avec un logement adapté à leur besoin et une assistance continue.

De facto, l’accueil familial des personnes agées est bien plus qu’une offre de logement proposé aux seniors en perte d’autonomie. Cette solution constitue une véritable alternative à l’hébergement en établissement ou au maintien à domicile.

A découvrir également : Quelles sont les raisons d’investir dans une résidence pour séniors ?

Critère pour choisir un accueillant familial

Les accueillants familiaux sont des cadres formés par le conseil départemental de leur département pour prendre soin des personnes accueillies et veiller à leur sécurité. Ils ne s’approprient donc pas ce titre de leurs propres chefs.

Pour choisir un bon accueil familial pour votre proche âgé en dépendance, il est important de vérifier si l’accueillant est habilité pour remplir le mandat que vous lui attribuerez.

Qui peut être accueillant familial ?

Suite à leurs formations qui porte sur l’accompagnement d’un sénior en perte d’autonomie à domicile, l’apprentissage des bonnes pratiques, l’identification des pathologies liées au vieillissement, la connaissance de l’alimentation et des bases de l’hygiène, les accueillants familiaux reçoivent un agrément du conseil départemental qui leur permet d’exercer.

Une personne seule ou un couple peut être accueillant familial. Cependant, il ne doit avoir aucun lien de parenté ou familial avec la personne qu’il accueille.

pour un bon accueil familial de personnes âgées

Le professionnel reçoit les séniors dont il assure la protection et l’entretien dans sa résidence moyennant rémunération. La loi n’autorise que trois personnes dépendantes par famille. C’est dire que l’accueillant ne peut recevoir que 3 séniors en même temps. Aussi faudrait-il qu’il ait suffisamment d’espace sinon le nombre maximum peut être réduit.

Quelles sont les obligations de l’accueillant familial

Les accueillant doivent assurer le total respect des libertés fondamentales de la personne âgée qu’ils accueillent comme le stipule la charte des droits et des libertés des personnes âgées dépendantes. Les convictions religieuses, politiques et morales des séniors dépendants doivent être également respectées.

Chaque personne accueillie doit disposer d’une chambre individuelle d’au moins 9 m² de superficie. Si les séniors sont en couple, leur chambre doit être de 16 m² au minimum.

L’intimité et la vie privée des séniors en pertes d’autonomie doivent être respectées en accueil familial. L’accueillant ne peut donc pas exiger que la porte de ces employeurs soit gardée ouverte, et ce même si cela était nécessaire pour leur sécurité. L’installation de caméras de surveillance dans les logements des séniors est par ce fait proscrite.

Par ailleurs, en acceptant de recevoir des séniors dans son domicile, l’accueillant s’engage à être constamment à leurs écoutes. En cas d’un quelconque problème médical, une équipe médico-sociale doit être contactée pour des consultations.

L’accueillant familial garantit la sécurité et le bien-être des séniors en perte d’autonomie qui sont sous sa responsabilité. Cela signifie que sa présence à leur côté est requise 24 h/24, 7 j/7. En cas d’une quelconque situation occasionnant l’absence du professionnel, celui-ci prévient l’équipe médico-légale et lui donne l’identité de son remplaçant (pour les cas d’absence dont la durée dépasse 24 heures).

En outre, l’accueillant doit se soumettre constamment aux visites de contrôles effectuées par les services sociaux de son département.

Si le professionnel respecte toutes ses obligations ou s’engage formellement à le faire, vous pouvez lui confier votre proche dépendant.

Quelle formalité remplie pour placer un sénior en accueil familial

Il n’y a pas de réelle formalité pour confier un proche en perte d’autonomie à un accueillant familial. Il suffit de signer un contrat qui fixe les modalités de l’accueil et les obligations des deux parties. Le montant de la rémunération et la durée de la période d’essai sont également mentionnés dans le contrat.

Articles similaires

Lire aussi x