Catégories

Identifier les risques liés à la perte d’autonomie

Identifier les risques liés à la perte d’autonomie

Généralement, la perte d’autonomie est très souvent appelée dépendance. Elle est remarquée au niveau des personnes âgées. Ainsi, on constate que la perte d’autonomie représente un phénomène croissant au sein de notre société. Environ 11 millions de personnes s’occupent d’un proche dépendant. Cela représente une statistique réalisée en 2018. Découvrez dans cet article, comment identifier les risques liés à la perte d’autonomie auprès des personnes âgées.

La sarcopénie

Par définition, la sarcopénie est l’association d’une diminution de la masse musculaire à une diminution de la force et/ou de la fonction musculaires. La progression en âge est accompagnée d’une fonte progressive de la masse musculaire.

A lire en complément : Comment bien choisir ses gants de musculation ?

Le premier marqueur d’évolution vers la sarcopénie est constaté au niveau de la diminution de la masse musculaire squelettique. Il s’agit là d’un phénomène qui s’accompagne d’une perte de force rend les seniors particulièrement vulnérables au risque de chutes. C’est la première cause de traumatismes physiques et de fractures chez les personnes ayant plus de 70 ans.

En ce qui concerne le maintien de l’autonomie, la prévention et la prise en charge de la sarcopénie représentent un enjeu majeur.

A lire en complément : Quelle est la particularité d’une plateforme de cosmétiques naturelles ?

La dénutrition

25 % des personnes âgées de plus de 70 ans qui vivent seuls sont atteints de la dénutrition en France. Les apports nutritionnels insuffisants ont de nombreux impacts sur la santé des seniors qui en souffrent. C’est cela qui constitue les conséquences de la dénutrition.

Les personnes âgées souffrent d’une augmentation des infections, des troubles de l’équilibre, des chutes, des fractures. De plus, la dénutrition peut être à l’origine d’un état de dépendance. D’un autre côté, leurs habitudes alimentaires seront modifiées.

Les personnes âgées auront un rejet de certains aliments et prendront des repas à des horaires décalés ou anarchiques, etc. Tous ces signes signifient que la personne est incapable de préparer et de prendre les repas réguliers et adaptés à son état.

Les maladies liées à l’âge

Les problèmes de santé que l’on rencontre à la vieillesse peuvent être directement liés à la perte d’autonomie. Les différentes maladies liées aux personnes âgées les empêchent d’accomplir leurs activités de la vie quotidienne sans être aidés.

Il faut noter que les maladies qui affectent les articulations comme l’arthrose et les séquelles des accidents vasculaires cérébraux peuvent entraîner une perte de fonctions. Ces fonctions  situées au niveau de la vision, de la mobilité et autres. Mieux encore, ces pertes de fonctions peuvent concerner les maladies dites neurodégénératives. Il s’agit de la maladie d’Alzheimer ou de Parkinson qui entraîne une perte de mobilité.

La disparition du lien social

La diminution de la masse musculaire, la dénutrition et les différentes maladies impactent le moral des personnes âgées. En effet, ces personnes âgées se sentent diminuées. En plus de tout ça, ils ont tendance à se replier sur eux-mêmes et à limiter leurs contacts sociaux.

Notez que la perte d’autonomie a tendance à déprimer, à altérer l’ouïe des personnes âgées. Cela accélère le déclin progressif de la personne âgée. Mais, le lien social entraîne généralement des stimulations cognitives essentielles. Cela conduit à une bonne santé mentale et donc à l’autonomie de la personne âgée.

Les troubles de l’équilibre et un laisser-aller sur le plan de l’hygiène

Les signes de la perte d’autonomie sont remarqués à partir de la réduction de la motricité par les douleurs. Aussi, ces signe sont remarquable par la perte de force musculaire. De même, ces signes de pertes d’autonomie s’accompagnent généralement des troubles de l’équilibre. Cela expose les personnes âgées aux risques de chutes.

Sur le plan hygiénique, on remarque un laissé aller. De même, cela se remarque tant sur le plan domestique que corporel. En résumé, les personnes âgées ont du mal à entretenir leur intérieur et à faire leurs toilettes et s’habiller soi-même.

Les conditions de vie des personnes âgées se dégradent progressivement sur le plan de l’hygiène.

L’altération de la mémoire et de l’humeur

La perte d’autonomie au niveau des personnes âgées peut être remarquée également au niveau d’une perte de mémoire. Cela engendre des conséquences parfois graves. Par exemple, nous avons la prise des médicaments en double, oublie d’éteindre le gaz ou la plaque électrique, etc.

Chez les personnes âgées atteintes d’une perte d’autonomie, l’humeur varie. C’est-à-dire, qu’il y a un changement de caractère, un entêtement, une agressivité, ou au contraire fatigue, apathie. Cela montre des signes de dépression ou révèle une maladie neurodégénérative.

Articles similaires

Lire aussi x