Catégories

Retraite de Femme au Foyer : que puis-je espérer ?

Retraite de Femme au Foyer : que puis-je espérer ?

On retrouve de plus en plus de femmes au foyer en France. Alors que certaines d’entre elles ont déjà travaillé au cours de leur vie, d’autres n’exercent aucune activité jusqu’à atteindre l’âge de la retraite. Si vous êtes femme au foyer, et redoutez le moment de la retraite, parcourez cet article jusqu’à la fin afin de savoir à quoi vous attendre.

Retraite de femme au foyer ayant déjà travaillé

La grande majorité des femmes au foyer arrêtent de travailler suite à la naissance de leur enfant ou à la fin de leur contrat de travail. Si vous faites partie de cette catégorie, vous serez heureuse d’apprendre que vous pouvez bénéficier de vos droits à la retraite pour votre période de travail.

A voir aussi : Quand reçoit-on la retraite complémentaire ?

Le principe ici est simple, une fois à la retraite, vous percevrez des droits à la retraite en fonction des trimestres de cotisation validés. Lorsque vous cotisez tout un trimestre, vous êtes éligible à percevoir 150 fois le SMIC. Quelques subtilités sont néanmoins présentes dans le traitement dont vous bénéficierez.

Lorsque vous validez 8 trimestres ou moins, vous ne percevrez qu’une mensualité unique une fois à la retraite. Pour recevoir une rente mensuelle de retraite, vous devrez donc avoir travaillé et validé 9 trimestres de cotisation au minimum. Dans l’un ou l’autre des cas, vous l’aurez sans doute compris. Votre statut de femme au foyer ne vous fait donc pas perdre vos droits acquis.

A lire en complément : Est-ce que la retraite va augmenter ?

Solutions de retraite pour femme au foyer n’ayant jamais travaillé

Si vous êtes femme au foyer, et que vous n’avez jamais travaillé, tout n’est pas perdu pour autant. Vous serez contente d’apprendre que vous pouvez également bénéficier de traitement destinés à améliorer votre retraite. L’idéal pour connaître le traitement auquel vous êtes éligible est de demander conseil à un professionnel.

retraite femme au foyer

L’Assurance vieillesse des parents au foyer, l’Allocation de solidarité aux personnes âgées et la pension de réversion sont quelques dispositifs auxquels vous pouvez être éligible.

L’Assurance vieillesse des parents au foyer

Pour bénéficier de l’AVPF, il faut s’affilier volontairement au système et payer les cotisations par trimestre. Une fois âgé de 62 ans, vous pouvez commencer à percevoir vos droits à la retraite en fonctions de vos cotisations. La Caisse d’allocations familiales prend en charge les cotisations de certaines femmes au foyer.

Des conditions sont prévues pour pouvoir profiter de cette prise en charge gratuite. Un plafond de ressources est en effet prévu. Vous devez également avoir eu un nombre minimum d’enfants et bénéficier de quelques prestations familiales bien définies. Vous pouvez faire une recherche sur Internet pour en apprendre davantage sur cette solution et comment en bénéficier.

L’Allocation de solidarité aux personnes âgées

L’ASPA est une aide supplémentaire dont les femmes au foyer peuvent bénéficier à partir de 65 ans. Ici également des conditions d’éligibilité sont prévues. La femme au foyer en couple ou mariée peut bénéficier d’un meilleur traitement que la femme au foyer célibataire.

La pension de réversion

La femme au foyer peut bénéficier de cette pension lorsque son conjoint retraité décède. Bien que le dispositif ne soit pas conçu spécifiquement pour les femmes au foyer, nombreuses sont celles qui en profitent de nos jours.

Articles similaires

Lire aussi x

Show Buttons
Hide Buttons