Loisirs

Quelle retraite avec 168 trimestres ?

L’ âge minimum de la retraite est fixé en France à 62 ans. Cependant, il existe plusieurs exceptions à cette règle, et dans certains cas, il est toujours possible de partir avant. Aperçu des principales dérogations.

Longues carrières

Tu as commencé à travailler tôt ? Vous pourriez avoir le droit de prendre votre retraite à 60 ans au lieu de 62 ans. Pour ce faire, ces deux conditions doivent être remplies :

A découvrir également : Quel pourcentage du salaire au chômage ?

— Avoir validé au moins cinq trimestres, tous régimes confondus, avant la fin de l’année civile de vos 20 ans (c’est-à-dire quatre trimestres pour les personnes nées entre octobre et décembre, ou pour les agriculteurs indépendants).

— Avoir le nombre de quarts requis pour votre génération. Veuillez noter que seuls les trimestres contributifs ou « réputés contributifs » comptent pour ce régime. Les périodes considérées comme cotisées sont les suivantes : les quartiers de maternité (mais pas l’augmentation de la durée de l’assurance pour les enfants, ne les confondez pas) et ceux acquis par le nouveau compte douloureux ; jusqu’à 4 quarts de service national ; jusqu’à 4 les trimestres de l’allocation de chômage ; jusqu’à 4 quarts de maladie ou d’accident du travail ; jusqu’à 2 quarts d’invalidité.

A lire en complément : Comment occuper les seniors ?

C’ est plus rare, mais il est encore possible de partir à l’âge de 58 ans. À condition que vous ayez validé cinq trimestres avant la fin de l’année civile de ses 16 ans et que vous ayez au moins huit trimestres de plus que le quota normalement requis pour votre génération dans son comptoir global des trimestres contributifs et réputés contributifs. Si, par exemple, vous êtes de 1961, vous aurez besoin d’au moins 168 8 = 175 trimestres.

Pensez-vous que vous répondez à ces critères ? Consultez le simulateur d’Info-retraite.fr, le site officiel des schémas.

En 2016, 27,8 % des nouveaux retraités du régime général ont bénéficié d’un début précoce pour une longue carrière. Hommes, dans près de sept cas sur dix (source : Cnav).

Travailleurs handicapés

Un autre régime de retraite anticipée concerne les personnes handicapées. Il vous permet de partir à partir de 55 ans, à plein taux. Le la première condition est d’avoir été reconnu un taux d’invalidité permanente d’au moins 50 p. 100. La deuxième est d’avoir contribué et validé un certain nombre de trimestres depuis la reconnaissance de ce taux. Celles-ci varient d’une génération à l’autre.

En pratique : Pour savoir si vous avez droit à cet appareil, reportez-vous au tableau ci-dessous :

Pour un départ à Votre période d’assurance doit être égale à votre période de référence moins Et votre période de contribution doit être égale à votre période de référence moins…
55 ans 40 trimestres 60 trimestres
56 ans 50 Quartiers 70 Quartiers
57 ans 60 trimestres 80 trimestres
58 ans 70 Quartiers 90 Quartiers
59 ans 80 trimestres 100 Quartiers

-> Votre temps de référence est le nombre de trimestres requis pour obtenir le plein tarif pour votre génération -> Votre durée d’assurance correspond au nombre total de trimestres que vous avez validés, depuis la reconnaissance de votre taux d’invalidité d’au moins 50% (trimestres contributifs autres) -> Votre période de cotisation correspond au nombre de trimestres gagnés sur vos cotisations, depuis la comptabilisation de ce taux.

Exemple : pour prendre sa retraite à 55 ans lorsqu’il est né en 1965, il avait validé au moins 129 trimestres (169 — 40) et a cotisé au moins 109 (169 — 60). Tout cela, depuis la reconnaissance d’un taux d’invalidité d’au moins 50%, toujours.

Certains statuts professionnels

Enfin, certaines lois professionnelles ne sont pas affectées par l’âge de 62 ans. C’est le cas des fonctionnaires classés comme « actifs » (emplois risqués ou douloureux), qui ont généralement un âge minimum de 57 ans, voire 52 ans pour les agents de la police nationale ou les gardiens de prison. Les militaires bénéficient également d’un traitement spécifique. Tout comme les assurés de régimes spéciaux.

NB : Cette liste de situations permettant de partir avant 62 ans n’est pas exhaustive, d’autres dérogations sont accordées par certains régimes. Renseignez-vous auprès de vos caisses de trading.