Catégories

Effets du vieillissement : Parler avec psychologue peut vous aider

Effets du vieillissement : Parler avec psychologue peut vous aider

Le vieillissement a des effets sur notre corps et notre organisme, mais d’une personne à une autre, ces effets sont plus ou moins marqués. Oui, ils arrivent plus ou moins tôt en fonction de la génétique et du mode de vie de la personne. C’est pour cette raison que certains seniors de 75 ans font plus jeunes que certains seniors de 65 ans. Ce troisième âge n’est pas toujours bien vécu par les personnes âgées, notamment avec ses effets. Se faire accompagner pour bien vivre ses effets du vieillissement peut être une bonne alternative.

Les effets de la vieillesse sur le corps et l’organisme

Il est difficile de ne pas voir les effets du vieillissement sur le plan physique. Ce sont ces changements qui nous permettent d’avoir de donner une estimation sur l’âge d’une personne. Parmi les principaux changements relatifs à la vieillesse, on peut citer :

A voir aussi : Gestion de la douleur chez les seniors : optimiser leur qualité de vie avec des méthodes efficaces

  • L’entassement de la silhouette et le dos voûté,
  • La diminution du volume des muscles,
  • Le relâchement et l’affinement de la peau,
  • Le blanchissement des cheveux et leur raréfaction,
  • L’apparition des rides sur le visage,
  • Le reculement du massif dentaire.

À l’intérieur, cette vieillesse fait aussi quelques effets. Au niveau des os, on peut constater une décalcification. Au niveau des tissus, certains, notamment les tissus de soutien, perdent en souplesse. Les organes vieillissent également et ceci se traduit entre autres par la diminution du volume respiratoire, la perte en souplesse des vaisseaux sanguins, la diminution de la tolérance en glucose, une diminution de la production des hormones ainsi que la diminution de la capacité filtrante des reins. Ça ne s’arrête pas là, car avec l’âge, les défenses immunitaires s’affaiblissent également.

Qu’en est-il des effets neurologiques ?

Vous vous en doutez bien : le nombre de cellules nerveuses dans le cerveau tend aussi à diminuer avec l’âge, ce qui fait que le cerveau perd entre 5 et 10% de son poids. Ceci se traduit plus précisément par une vitesse de transmission de l’influx plus lente. Voilà pourquoi certaines personnes âgées réagissent et travaillent plus lentement. Toutefois, le cerveau s’active à compenser cette perte. Autrement dit, un senior, même avec des cellules nerveuses en moins, ne devient pas fou.

A lire en complément : Quelle est la particularité d’une plateforme de cosmétiques naturelles ?

Arrivé à un certain âge, notamment aux alentours des 70 ans, certaines fonctions mentales commencent à entrer en déclin. Certains seniors peuvent alors avoir des difficultés à trouver les bons mots, à se rappeler de leurs souvenirs à court terme ou encore à apprendre de nouvelles choses. En quelques mots, la mémoire, la concentration, l’initiative, la capacité d’adaptation aux événements ainsi qu’au stress seront touchées. Cependant, même si à partir de 60 ans, le nombre de cellules dans la moelle épinière va être aussi en baisse, ceci ne va aucunement affecter la force et les sensations contrairement à ce que l’on pense.

Plus exposé aux maladies ?

Parmi les effets du vieillissement, on a aussi les maladies. Oui, les seniors sont plus exposés à des maladies, mais ceci s’explique par la baisse de performance des organes et des tissus de leur organisme. D’ailleurs, il y a des maladies qu’on associe à la vieillesse : ce sont les maladies dites « dégénératives ». Vous devez en connaître quelques-unes et on peut citer entre autres l’artériosclérose, le diabète, la maladie de Parkinson, certains cancers et la maladie d’Alzheimer.

Certes, ce sont des maladies qui apparaissent avec l’âge et la vieillesse, mais tous les seniors ne seront pas forcément touchés. Les probabilités d’apparition de ces pathologies dépendent aussi de l’hygiène et du mode de vie de la personne âgée, de son alimentation ainsi que de l’environnement dans lequel il se trouve. Précisons d’ailleurs que dans certains pays, notamment dans les pays asiatiques, ces maladies sont très peu connues. Pourtant, tous ces effets de la vieillesse représentent une peur pour certains seniors, et ce, même s’ils n’ont pas encore passé le cap des 60 ans.

Vivre mal le troisième âge …

Certains seniors vivent mal le fait qu’ils vieillissent et c’est tout à fait compréhensible dans cette société où on place les jeunes sur un piédestal. Ils peuvent alors froncer les sourcils en entendant le mot « vieux » ou en rencontrant certaines personnes âgées de son entourage, car certains peuvent paraître moins vieux. En effet, on ne vieillit pas tous au même âge : c’est tout comme on ne devient pas adulte au même âge.

D’un autre côté, cette vieillesse s’accompagne aussi de quelques effets qui obligent de suivre des traitements. C’est bien là qu’on peut aussi entendre dire que la vieillesse a un coût, car ces traitements ne sont pas toujours gratuits. Par-dessus tout, c’est surtout lors du troisième âge qu’on fait face à la solitude, à l’humiliation de la dépendance, à la perte de rôle ou de statut social et à la baisse de revenus. Cette triste réalité qu’on n’a plus le même train de vie qu’avant peut affecter encore plus les seniors. Cet ensemble peut expliquer en partie le taux de suicide élevé chez les personnes âgées.

Accepter la vieillesse : en parler avec un psychologue

Il faut tout de même comprendre que tout le monde doit passer par ce troisième âge et on n’y peut pas y faire grand-chose. Pour ce qui est des traitements, si un médecin vous prescrit un traitement, ceci ne veut pas forcément dire que vous êtes malade ou dépendant. Si votre état de santé ne vous permet plus de vous adonner à votre activité favorite, sachez qu’il y a bien d’autres activités pour lesquelles vous pouvez vous passionner. Il suffit de s’accorder du temps pour les découvrir.

Il n’est pas toujours si facile d’aborder avec philosophie et optimisme ce dernier cap de la vie. Pour vous aider, prenez rendez-vous avec un psychologue. Les conseils d’un pyschologue pourront vous faire oublier ces termes relatifs à la vieillesse, car vieillir, c’est plus dans la tête. Vous pourrez même jusqu’à oublier ces détails physiques et à vivre plus longtemps et plus sereinement en bonne santé.

Articles similaires

Lire aussi x