Catégories

Automédication : les précautions à prendre

Automédication : les précautions à prendre

L’automédication est un mode de traitement très prisé ces dernières années dans les pays occidentaux malgré la disponibilité du plateau technique sanitaire et des professionnels de santé. En France, par exemple, environ 85 % de la population ont recours aux médicaments sans ordonnance. En plus d’être faciles à se procurer, les médicaments d’automédication sont vraiment avantageux. Cependant, ils constituent parfois un danger potentiel pour les consommateurs. Il est alors nécessaire de prendre certaines précautions avant de les prendre.

Ne pas lésiner sur le mode d’utilisation

Il faut être présent d’esprit quand on veut pratiquer l’automédication et veiller au grain. Tout utilisateur des médicaments hors ordonnance est convié à s’imprégner correctement de la notice et de l’étiquette du médicament à adopter. Ensuite, il doit bien déchiffrer la posologie de ce dernier en ce sens qu’il ne doit jamais négliger les aspects comme « prendre au milieu du repas ». De plus, il doit être attentif sur la date de validité du produit pharmaceutique qu’il veut consommer.

A lire aussi : Est-ce que la maladie d'Alzheimer est génétique ?

Femme enceinte et automédication

Vous êtes une femme enceinte, non, c’est votre conjointe ou une proche de vous qui est en état de grossesse, évitez à ce qu’elle prenne des médicaments sans ordonnance. Il est proscrit qu’une femme enceinte ou une nourrice (allaitante) s’adonne à cette pratique, car cela constituerait un grand danger aussi bien pour elle et pour son bébé. En outre, les enfants, nourrissons, personnes atteintes de maladies chroniques… doivent également éviter l’automédication.

Par ailleurs, s’assurer que l’automédication se pratique sur une courte période (5 jours maximum), surveiller les interactions et veiller aux contre-indications serait la meilleure chose à faire. Éviter de réutiliser les médicaments prescrits sur ordonnance antérieurement. En cas de doute, consultez rapidement un médecin.       

A lire aussi : Pourquoi opter pour le CBD ?

Articles similaires

Lire aussi x